Compte tenu de l’importance de la problématique des MRE âgés, qui concerne plus de 300.000 personnes en Europe, le Ministère a initié, dans le cadre du projet SHARAKA, une étude conduite par Monsieur Omar SOMAOLI, expert franco-marocain, pour mener un état des lieux relatif à l’accès local aux droits sociaux (services disponibles, besoins, freins rencontrés) ainsi qu’une analyse des procédures légales et administratives en partant de la situation des retraités MRE du Souss-Massa et de l’Oriental.

L’étude relève plusieurs facteurs entravant le recouvrement de droits acquis et pouvant conduire à la suspension des prestations, comme la complexité et la rigidité des règles juridiques et des procédures de recouvrement, la vulnérabilité économique et sociale des MRE qui limite l’accès aux administrations chargées de gérer les prestations de retraite et les soins de santé (niveau scolaire, enclavement, problème de langue…), la faiblesse de l’accompagnement disponible qui limite la capacité des personnes à se préparer en conséquence.

Pour y faire face, un certain nombre de recommandations sont formulées pour fluidifier les différentes procédures et d’éviter qu’elles se grippent à un moment du parcours des retraités. La synthèse de l'étude est disponible en ligne.