• Le Maroc à l’UA : Une action en amont pour la migration

Le Reporter.ma, 07 juillet 2017

Dans le discours lu en son nom par SAR le Prince Moulay Rachid, Sa Majesté le Roi a relevé parmi les défis auxquels le Continent est aujourd’hui appelé à faire face, celui du contrôle des flux migratoires. Lire l’article

  • La stratégie gouvernementale pour l’accueil des MRE déclinée devant la Chambre des représentants

Libération, 07 juillet 2017

425.000 est le nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont regagné le Maroc via les différents points de transit depuis le lancement de l’opération « Marhaba 2017 », soit une hausse de 7% par rapport à l’année dernière. Le nombre de véhicules utilisés par eux a crû lui aussi de 7,5%, soit 48.068 unités, a indiqué Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration. Lire l’article

  • Migration : quel rôle pour les Communes ?

Leseco.ma, 20 juillet 2017

Un programme de renforcement des capacités dans le domaine migratoire a bénéficié à 10 communes en partenariat avec la GIZ allemande. Le rôle des élus locaux et des ONGs locales s’avère de plus en plus crucial pour une prise en main régionale des problématiques de la migration. Lire l’article

  • M. Boussouf : il faut nommer de nouveaux responsables au Conseil pour répondre aux attentes urgentes des Marocains du Monde

Leseco.ma, 23 juillet 2017

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire générale du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), a accordé un entretien à l’hebdomadaire arabophone Al Ayyam dans lequel il a abordé les problématiques liées à l’exercice du conseil et les dysfonctionnements au sein de cette institution. Lire l’article

  • La CGEM se mobilise pour les investisseurs MRE

L’Economiste, 26 juillet 2017

Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM, a été très claire. La création d’une 13ème région permettra d’aplanir une série de difficultés dont souffrent les investisseurs MRE. Ceux-ci ont « des attentes spécifiques, qui nécessitent des réponses personnalisées », a-t-elle expliqué. Lire l’article