Etat des lieux du fonctionnement des Maisons des Marocains du Monde et des Affaires de la Migration

Les Maisons des Marocains du monde et des Affaires de la migration, dont la première a été créée en juillet 2009 à Béni Mellal, ont été instaurées pour assurer une interface de proximité dans le but de faciliter les relations et les démarches entre les Marocains résidant à l’étranger et les institutions marocaines.  

Toutefois, depuis cette période, la problématique du secteur Migration et Développement a considérablement évolué au Maroc. Tout d’abord, les besoins des MRE ont profondément changé, notamment avec l’impact de la crise économique en Europe et l’accroissement du nombre de retraités, dont une majorité souhaite rejoindre le Maroc. Ensuite, l’environnement institutionnel local a fortement évolué du fait de la mise en place du processus de régionalisation avancée. Enfin, avec l’établissement d’une nouvelle politique migratoire de nouveaux enjeux sont apparus.

Dans ce contexte, à un moment où le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration (MCMREAM) envisage de généraliser ce dispositif à l’ensemble des régions du Maroc, il s’agit avec cette étude de faire un point sur les missions de ces structures afin de voir si des évolutions sont à apporter pour accroître les services rendus aux MRE et renforcer l’intégration du secteur Migration et Développement dans les stratégies de développement des nouvelles régions.

Deux versions de l'étude sont disponibles sur le site : le rapport et la synthèse