Si le projet SHARAKA a accompagné l'ANAPEC dans le développement de partenariats avec les services de l'emploi européens, il a également appuyé l'ANAPEC à s'ouvrir au secteur privé, en renforçant le dialogue avec les entreprises européennes, via les chambres de commerce européennes installées au Maroc et structurées autour du réseau Eurocham.

Par ailleurs, à partir du partenariat mis en place par l'ANAPEC avec l'agence de recrutement privée Cooptalis, spécialisée dans le recrutement de techniciens informatiques étrangers pour des entreprises françaises, le projet SHARAKA a suivi l'ensemble du parcours de recrutement afin de mettre en évidence les forces (sourcing) et opportunités (prospection) de ce type de partenariat pour l'ANAPEC.

Cette action pilote a été modélisée pour accompagner la réorganisation de la division du placement à l'international de l'ANAPEC et sur cette base, redéfinir la stratégie d'intervention à l'international de l'ANAPEC.