Suite à une situation de catastrophe (naturelle ou humaine) à l’étranger, l’État marocain peut décider de rapatrier des populations civiles qui doivent être mises en sécurité. L'accueil de ces populations peut débuter dans le pays de départ et se poursuivre en zone aéroportuaire. L'accueil des rapatriés d'urgence mobilise de nombreux partenaires (ministères, police de l'Air et des Frontières, urgence médicale, urgence psychologique, accompagnement social, financier, aide au logement). Les résultats attendus de la mission sont :

  1. un bilan du dispositif marocain d’aide au retour d’urgence et une analyse du cas concret des Marocains de Lybie et du Yémen ;
  2. un catalogue (benchmark) des meilleures pratiques européennes sur la question du retour d’urgence ;
  3. la trame d’un guide pratique à l’attention des intervenants de la chaîne d’acteurs impliqués dans le dispositif de retour d’urgence ;
  4. les éléments d’un décret interministériel sur le retour d’urgence et le modèle de convention avec les acteurs de la société civile pour l’accueil des rapatriés.