La question de la transférabilité des droits sociaux des retraités est une question clé pour le MDCMREAM, les MRE et les pays membres. Aux difficultés légales s’ajoutent souvent des difficultés administratives ou d’accès à l’information, qui ne permettent pas aux MRE retraités et à leur famille d'accéder à leurs droits.

L’expertise européenne mobilisée dans le cadre du projet SHARAKA et coordonnée par le MDCMREAM, s’inscrit dans la continuité de l’étude sur la protection sociale des MRE, conduite en 2014-2015 par le MDCMREAM et s’appuie notamment sur l’action de l’Initiative conjointe pour la migration et le développement (ICMD) mise en œuvre depuis 2014 dans les régions du Souss-Massa, Drâa-Tafilalet et de l’Oriental .